Série – Présentation

 

Hellsing

 

“Au nom de Dieu, âmes impures des morts vivants, vous derez bannis dans la damnation éternelle. Amen”

 

Hellsing est une série d’animation japonaise assez récente puisque sa première diffusion date d’octobre 2001. Elle se compose de 13 épisodes de 22 minutes chacun.

 

De nos jours, à Londres, les vampires sont là depuis des millénaires au cœur de notre société. Ils vivent et agissent en secret et en toute impunité. Chaque nuit, ils s’attaquent aux humains, les tuent et les transforment en zombies, en monstres avides de sang.

Mais des organisations religieuses se sont mobilisés contre ces êtres maléfiques. Integral Hellsing dirige l’association Hellsing. La police étant devenue impuissante face à ces menaces, les hommes de ces associations secrètes travaillent à l’éradication des vampires. Mais, Integral dispose aussi d’un terrible allié, Alucard, un vampire très puissant, personnage charismatique aux nombreux mystères.

Alucard est excédé par tous ces vampires « bas de gamme » et lutte pour la sauvegarde des humains.

Au cours d’une attaque , une jeune femme flic est mortellement blessée. Alucard lui propose de devenir un vampire et Victoria Celes accepte, sans être consciente de son choix. Elle rejoint elle aussi l’association Hellsing.

Mais la situation continue de se dégrader car l’Eglise et les exterminateurs de vampires ne se soucie guère d’éliminer les « bons » ou les « mauvais » vampire. Les goules sont de plus en plus nombreuses. L’association elle même est attaquée de toute part et devant Alucard, se dresse enfin un ennemi à sa hauteur.

Hellsing est une série des plus sanglantes. Elle reprend le thème du vampire et le place dans un contexte baroque ou gothique, dans un univers très sombres et très cruel. L’ambiance est très réussie, les couleurs sont très profondes, avec des dominantes de rouges et de noir. Les personnages des vampires sont à la fois envoûtant et repoussant, bestial et charismatique. Le design est très « nouveau », très moderne, avec quelques scènes en 3D. Bref, un univers glauque et pesant.

Au niveau de l’animation, certains épisodes et certaines séquences sont beaucoup mieux réalisés que d’autres mais les dessins sont magnifiques, très fins, très détaillés . Les scènes d’action sont courtes mais efficaces. La musique est tantôt rock, tantôt jazz, ce qui pousse dans une ambiance sombre et ambiguë avec des touches de musiques gothique.

 

Une série qui vous donnera certainement des frissons.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *