Koyoi wa Kimi to Chi no Kiss o – A bloody Kiss Tonight

Koyoi wa Kimi

TITRE : Koyoi wa Kimi to Chi no Kiss o (今宵は君と血のキスを) / A Bloody Kiss Tonight

AUTEUR : Makoto Tateno

EDITEUR : Shinshokan (éditeur japonais) / DokiDoki (éditeur américain)

RÉSUMÉ : En délivrant des fleurs à une maison occidentale pour son travail, Riku rencontre trois hommes à la beauté exceptionnelle. Depuis, Riku est hanté par des rêves où des mains et des baisers glacés le touchent. La situation n’est pas sans l’inquiéter… et le mettre en colère. Qui est donc le responsable ? Sans doute Keito, l’un des trois occupant de la maison. Un vampire.

Avis : Makoto Tateno est une mangaka prolifique. Ses domaines de prédilection sont les shôjo et les boys love. Koyoi wa Kimi to Chi no Kiss o, avec ses personnages homosexuels, fait partie du second genre. Elle exploite aussi des sous-genres généralement délaissés par le boys love, comme le policier, la science fiction ou encore le fantastique. Même si ses mangas sont de purs divertissements sans prétention, ils sont une petite bouffée d’oxygène dans ce genre ultra commercial où l’originalité ne prime pas. Malheureusement, ce one shot vampirique n’est guère intéressant. Le héros est aussi fade qu’une héroïne d’Harlequin ayant une poussée d’hormones à la vue d’un beau mâle. Les bellâtres qui l’entourent n’ont pas d’autres qualités que d’être ténèbreux et pervers. Le scénario… est bien, je suppose qu’il est digne d’un film porno un peu inspiré mais sans plus. Il est avant tout le prétexte pour des situations érotiques, certes chaudes. Mais est-ce suffisant ? Même si le graphisme de Makoto Tateno n’est pas désagréable, Koyoi wa Kimi to Chi no Kiss o n’est pas le genre de manga qui devrait figurer sur le haut de votre pile à lire. A moins, bien entendu, que vous soyez totalement fan de l’auteur ou bien que vous ne pouvez pas survivre sans votre perfusion de boys love.

http://www.dokidokibooks.com/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *