SETH: Les Blessures de l’âme

 

Pochette de l'album

 

Morceau : Hymne Au Vampire (Acte I)
Style : Black Metal
Tiré de l’album : Les Blessures de l’âme
Composé par : Seth
Paroles par : Vicomte Vampyr Arkames

 

L’Ambition de cet Empereur sera ton plus grand Honneur.
La Démesure de ce dieu te conduira vers d‘autres Cieux.
Le Courage de ce Guerrier te fera oublier qui tu es.
La Déraison de ce Génie sera une Porte ouverte vers l’Infini.
Et cette Humanité décadente se prosternera
Devant ce Maître de l’au-delà
Fidèle tu seras, comme Ange du Démon tu survivras.

Alors viens me rejoindre de l’Autre Coté,
Là où tout commence et là où tout périt à jamais.
Des Cendres de ce Monde Naîtra notre Empire,
Symbole de Chaos et Désolation Avenirs.

Laisse couler ton Sang, et regarde l’Au-Delà.
Laisse couler ton Sang, et détruit cette Faible Croix.
Par la Haine, la Guerre et Souffrance
Ce Monde perdra sa Foi.
Par la Haine, la Guerre et Souffrance
Ce monde trouvera sa Voie.

Les Blessures de l’Ame sont Éternelles,
Aucun repos ne te sera accorde, Pauvre Mortel.
Mourir sera ton seul Honneur, si avant de partir
Tu as su t’offrir à l’Illustre Vampire.

Ma Mort est ici mais ma Vie est Ailleurs,
Vêtu de Noir, je porte le Deuil de l’Humanité.
Maître incontesté de leurs futiles peurs,
Mes Fidèles Guerriers sauront venger le Passé.

Haine, Génératrice de mes Maux,
Essence de mes Désirs, de mes Conquêtes.
Guerre, Dévastatrice de tous ces bas cerveaux,
Mélange les Sangs, libère les Armes de notre Quête.
Souffrance, Amère et fidèle compagne au-delà des Mots,
Guide les vers L’Abîme toutes ces Bêtes
Qui ne savent pas encore que la Lumière règne en Maître,
Là où l’Obscurité guide tous les Êtres.
Je suis le Testament de l’Humanité
L’Heure n’est plus à la pitié
De Sang, ces Mots seront écrits.
Je suis la Déclaration de Guerre
De Sang, ces Mots auront l’Odeur de l’Enfer.

 

 

Morceau : Hymne Au Vampire (Acte II)
Style : Black Metal
Tiré de l’album : Les Blessures de l’âme
Composé par : Seth
Paroles par : Vicomte Vampyr Arkames

 

Comme un Soleil perdu dans l’Univers,
J’éclaire vos Vies, brûle vos Âmes.
Mon éclat sera immense et pourtant éphémère:
Le Temps sera alors venu de m’éteindre en Souffle Sanguinaire.
Ainsi je me cristalliserai en une Étoile,
Discrète, Pure, comme les plus Belles toiles,
Perdue à jamais dans l’Univers
Je rejoindrai alors tous mes Frères.

D’autres porteront alors le Flambeau
Et vos Yeux éblouis de nouveau
Pleureront en regardant le Ciel si beau,
Dans lequel luit en moi l’image du Chaos.

La Froide Nuit, alors tombée,
Elle observe désespérément le Ciel…
Elle ne désire et n’envie.
Soudainement, elle se tourne vers l’Humanité,
Silencieuse et perdue dans ces Rêves,
Elle comprend alors que le Monde devrait changer
…Vers une Nouvelle Ère.

Les blessures de l’âme sont éternelles.
Aucun repos ne sera accordé, o pauvres mortels!
Mourir sera ton seul honneur, si avant de partir ,
Tu as su t’offrir à l’illustre Vampire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *